Lyon, ville des Lumières mais aussi de la Mode

In: Root On: Comment: 0 Hit: 156

Une histoire ancestrale 

La mode lyonnaise en matière de mode pourrait se résumer en un mot : soierie. Elle débute à la Renaissance, alors que les foires cartonnent et permettent un environnement favorable à son développement. Les premiers ateliers “d’étoffes d’or, d’argent et de soie” voient le jour, sous le nom de “grande Fabrique”. Cette organisation regroupe les maîtres tisseurs, aussi appelés les Canuts, ainsi que les marchands-fabricants, qu’on nomme les Soyeux.  Des dessinateurs contribuent à imaginer les motifs qui seront ensuite tissés sur les étoffes. 

Le 17 et 18ème siècles sont très prospères pour l’activité, qui emploie 40% des travailleurs de la ville.Le rayonnement de la soie lyonnaise va s’étendre à l’échelle européenne puis internationale. Jusqu’alors installés dans le Vieux-Lyon et sur la Presqu'Île, les Canuts vont migrer vers le nouveau quartier de la Croix Rousse, où ils pourront agrandir leurs ateliers. La qualité est au rendez-vous, la production d’étoffes complexes se répand et participe à la renommée du lieu. 

L’arrivée de la mécanisation va malheureusement entraîner le déclin de l’activité et sa délocalisation. Néanmoins quelques métiers subsistent voir même reviennent progressivement sur le devant de la scène. On peut donc retrouver dans certains coins de la ville des artisans perpétuant les traditions et le savoir-faire de la soierie lyonnaise. 


L’incarnation de la mode 

Outre son passé historique, la mode à Lyon est une institution et ce encore à l’heure actuelle. Les lieux de représentation du patrimoine mode sont multiples. Le Musée des Tissus créé au milieu du 19ème siècle conserve la plus grande collection de textiles au monde, avec plus de 2,5 millions de pièces. Des expositions temporaires, en plus de l’exposition permanente y sont régulièrement présentées. Dernières en date, les coulisses d’Yves Saint Laurent, la collection Lee Price ou encore mode et subversion par Vivienne Westwood. 

Le Villages des Créateurs, structure qui accompagne et propulse les créateurs de la région fédère depuis 2001 une communauté de créatifs qui échangent, partagent. Soutenu par la ville de Lyon, il tend à dynamiser et aider au développement économique de jeunes marques tournées vers la mode et le design. Un endroit privilégié pour être à la pointe. 

La mode lyonnaise possède même son label. Lyon Vision Mode vise à valoriser et soutenir les créateurs lyonnais. Il met en valeur les métiers et les savoir-faire, favorise les échanges entre acteurs du secteur pour les mouvoir sur la scène européenne et internationale, rien que ça.

Côté scolaire, Lyon c’est aussi plusieurs lieux de formations possibles dans le domaine. Deux écoles privées, ESMOD et SupdeMod, proposent différents parcours. Un cursus universitaire au sein de l’Université de la Mode (rattachée à Lyon II Lumières) offre la possibilité d’effectuer un master Mode et Communication. De quoi ravir les futurs créateurs, concepteurs, graphistes, ou autres spécialistes de mode. 


Où shopper 

Que vous recherchiez la dernière veste repérée sur votre influenceur préféré ou bien LA pièce unique que vous ne verrez nulle part ailleurs, soyez certain de trouver votre bonheur. Lyon regorge de boutiques, en passant par les grandes chaînes de magasins, les petites boutiques indépendantes, les friperies ou les boutiques de luxe. La rue de la République se compose des principales grandes enseignes (Zara, Mango, Camaieu, André, …). En parallèle, remonter la rue Edouard Herriot ou la rue de Brest pour côtoyer Louis Vuitton, Hermès, Massimo Dutti et autres. Direction Croix-Rousse pour passer des heures à fouiller et explorer au cœur des friperies. Côté concept stores et petites boutiques de charme, nous vous conseillons immanquablement le 6ème arrondissement. 

Vous l’aurez compris, les rues de Lyon ne manquent pas de pépites. Paris n’a qu’à bien se tenir !

Commentaires

Laisser un commentaire